Monde-Paranormal

Forum d'entraide et d'échange spirituels, chat, débat, photos, vidéos, sondages, expériences vécues, développement personnel sur l’ésotérisme, l'ufologie et le paranormal, magie, et tout cela dans une ambiance conviviale
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les outils de magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Osiris
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 381
Date de naissance : 18/06/1983
Age : 34
Localisation : Paris 9
Emploi/loisirs : Voyage astral , enquête paranormal , lecture , magie esoterisme
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Les outils de magie   Ven 14 Mar - 6:39

Bonjour ,

Voici donc les outils de magie pour pratiquer ils sont pratiquement indispensable pour
tout et toutes magister .

La baguette : C'est l’un des principaux outils magiques. Elle a été utilisée pendant des milliers d’années comme instrument d’invocation dans les rites magiques et religieux. Avec une formule et une baguette levée vers le ciel, il est possible d’appeler la Déesse et le Dieu à présider dans un rituel. Quelquefois, la baguette sert également à canaliser l’énergie, à dessiner des symboles magiques ou un cercle sur le sol, à indiquer la provenance d’un danger lorsqu’on la fait reposer en équilibre sur la paume ou sur le bras du sorcier, ou même à remuer le contenu du chaudron. Pour certains sorciers et magiciens, la baguette représente l’élément air et elle est consacrée aux Dieux.

Selon la tradition, des essences de bois particulières sont utilisées pour la baguette, dont le saule, le sureau, le chêne, le pommier, le pêcher, le noisetier le cerisier, etc. Certains magiciens taillent de la longueur du coude à l’extrémité de l’index, mais ce n’est pas obligatoire. On peut employer toute pièce de bois suffisamment droite ; même les goujons en bois achetés dans les quincailleries font l’affaire. J’ai vu des baguettes joliment sculptées et peintes fabriquées avec ces dernières. D'une seule pièce longue comme l'avant-bras et parfaitement droite , elle est en amandier ou en noisetier , en saule ou en bouleau ; le mage la coupe lui-même d'un seul coup au mois de juin ou de juillet , trois jours après la nouvelle lune , à minuit , moment où la sève s'arrête de couler dans les arbres . On prépare la branche en y introduisant un fil de cuivre chauffé , on la laisse sécher pendant une lunaison , on arrondit ses extrémités et on y insère une longue aiguille aimantée en recourbant les deux bouts comme des œillets .

La baguette magique doit être gardée dans le plus grand secret , hors de portée des regards curieux qui pourraient lui ôter son pouvoir , enveloppée dans un linge neuf couleur gris-bleu. La baguette magique est un élément essentiel pour une sorcière, elle symbolise le feu et est perçu comme un symbole de force et de pouvoir magique. Pour qu'elle soit détentrice de ses forces et de ses pouvoirs, vous devez vous-même la faire à cet effet. La baguette idéale ne se trouve pas toujours la première fois. Elle viendra à vous. Peu importe la baguette utilisée, celle ci sera chargée d’énergie, de puissance. Trouvez en une qui vous plaît, elle fera l’affaire.

L'encens : L'encens aide à la concentration , à chasser les mauvais esprits et à créer une ambiance propice à certains rituels . Il symbolise l'air.

La bougie : Symbolise le feu. Elle représente la chaleur et la pureté et crée une atmosphère feutrée, paisible et romantique. Il est très important de se souvenir que Magie et lumière électrique ne font pas bon ménage. Les bougie sont très utiles lors de rituel et sont divisées en trois sorte :

Les bougies d'Autel : Disposées à l'arrière de l'Autel le plus souvent par deux et traditionnellement blanche . Les choisir les plus grandes et décorative possible , en cire d'abeille de préférence.

Les bougies du zodiaque : Aussi appelées bougies astrales, Elles représentent les personnes impliquées dans le rituel suivant leur signe. Si vous ne connaissez pas le signe d'une personne choisissez une bougies blanche ou jaune .

Les bougies de l'Offertoire : Elles représentent le principe actif de toute situation , c'est à dire les forces présentes , bénéfiques ou maléfiques , sur lesquelles vous voulez agir . Habituellement disposées à l'avant de l'Autel avec les bougies du zodiaque , leurs positions varient selon la nature du rituel à accomplir .

Les bougies et leurs pouvoir :

Bougie blanches : Rituel de consécration et de dédication, divination, clairvoyance et pour accroître ses pouvoirs psychiques.
Bougie noires : Bannir les influences négatives, exorciser le mauvais oeil, bannir les esprits malins et tous les rituels de bannissement.
Bougie brunes : Localiser les objets perdus, rituels de consécrations, télépathie et pour protéger les animaux domestiques.
Bougie or : Attirer les influences cosmiques positives. Rituel aux déités solaires.
Bougie grises : Neutraliser les influences négatives.
Bougie vertes : Fertilité, succès, ambitions positives, guérison, chance, prospérité, argent, annuler les effets de l'envie et de l'avarice.Pour finir controler et abolir les sentiments de jalousie.
Bougie oranges : Stimuler l’énergie. Amour, féminité et amitié.
Bougie violettes : Accroître son potentiel psychique, guérison, pouvoir personnel. Acquérir ou conserver son indépendance, puis protéger son environnement.
Bougie rouges : Tout rituel de fertilité et d’amour, passion. Force physique, courage ainsi que pour accroître le pouvoir de sa volonté.
Bougie argents : Neutraliser les influences néfastes, encourager vos dons de diplomatie et attirer le regard des dieux favorablement.
Bougie jaunes : Rituels pour accroître la confiance en soi, le charme, son magnétisme personnel et réveiller ses talents cachés.
La coupe : La coupe sacrée représente l'élément de l'air, elle est utilisée lors des rituels et des célébrations pour contenir l'eau ou le vin consacrés à la déesse et qui est bu par la grande prêtresse. La coupe ne dois jamais avoir servi, elle peut être en verre ou autres métaux.

L'athamé : C'est le couteau qui sert dans les rituels et les sortilèges. Ce couteau représente l'élément mystique de l'air, il est aussi le symbole de la force vitale. Il sert à tracer les cercles magiques lors de rituels ou de célébrations, à trancher les forces maléfiques et les liens mauvais. Il est aussi le réceptacle des énergies magiques récoltées lors des rituels de Magie.

La cloche : Elle sert à annoncer le début et la fin des rituels, à invoquer la présence d'un élémental ou d'une déité particulière et, enfin, à signaler la fin d'une période de méditation de groupe. On sonne aussi la cloche lors du décès d'une sorcière et lors d'un mariage au sein du groupe. Il s'agit le plus souvent d'une petite cloche de cuivre ou de cristal.

Le chaudron : Un petit chaudron de fonte ou de terre cuite vous sera nécessaire pour la préparation de vos recettes magiques. Nous précisons de fonte ou de terre cuite, car ces matériaux réfèrent à l'essence de notre Mère nature. Ce chaudron vous servira à différent usages: La préparation de vos recettes magiques, à brûler les encens en poudre ou encore à faire bouillir certains ingrédients de recettes plus élaborées.

Le pentacle : Étoile à cinq branches représentant les quatre éléments et l'esprit, graver sur un disque plat fait de bois, de cire, de métal ou de terre cuite.

Le livre des ombres ou grimoire : Il s'agit du journal secret de la sorcière, celui qui contient le récit détaillé de tous les rituels et de toutes les célébrations qu'elle pratique. Il inclut aussi les recettes magique de potions, de philtres et de tisanes, les formules et incantations personnelles de la sorcière. Dans les temps reculés, lors du décès d'une sorcière, ce livre était légué à sa fille ou sa petite fille ou conservé par la grande prêtresse du groupe. Lorsqu'il n'y avait pas de descendants, le livre était brûlé afin de préserver les secrets.

Le Balai : Les sorcières se servent du balai pour la Magie et les rituels. C’est un outil consacré à la Déesse et au Dieu. Probablement à cause de sa forme phallique, le balai devint un puissant outil contre les mauvais sorts et les praticiens de la Magie dite « noire ».Pour commencer un rituel, le wicca pourra balayer légèrement l’espace sacré (intérieur et extérieur) avec le balai magique. Ce balayage est plus qu’une purification matérielle. En fait, il n’est pas nécessaire que les brindilles du balai touchent le sol. Lorsqu’il balaie, le wicca voit en pensée le balai chasser les résidus astraux présents dans des endroits où vivent les humains, ce qui purifie les lieux pour faciliter le déroulement du rituel.

Puisqu’il est purificateur, le balai est lié à l’élément eau. Par conséquent, on utilise également dans tous les charmes se rattachant à l’eau, y compris ceux associés à l’amour et aux mécanismes. Pour fabriquer son balai magique, il existe une ancienne formule : un bâton de frêne, des brindilles de bouleau et, comme liens, des rameaux d’osier. Le frêne est protecteur, le bouleau, purificateur, alors que le saule est consacré à la Déesse. Bien entendu, le balai peut être remplacé par une branche de n’importe quel arbre ou buisson (ne pas oublier de remercier l’arbre de son sacrifice. On peut aussi employer un minuscule balai d’aiguilles de pin. Le balai est un élément de plusieurs sortilèges anciens. C’est en général un instrument de purification et de protection, servant à assainir rituellement l’espace sacré ou à protéger la demeure ; il est alors déposé en travers du seuil, sous le lit, sur les appuis de fenêtres ou contre les portes. Le balai utilisé pour la Magie devrait être réservé à cet usage, comme c’est la cas pour tous les outils magiques.

A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lance

avatar

Masculin Poissons Chat
Nombre de messages : 99
Date de naissance : 20/03/1975
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: Les outils de magie   Jeu 25 Juin - 8:59

Questions de lance par rapport à ses outils ;
Par rapport à la baguette ; il est écrit ; On prépare la branche en y introduisant un fil de cuivre chauffé , on la laisse sécher pendant une lunaison , on arrondit ses extrémités et on y insère une longue aiguille aimantée en recourbant les deux bouts comme des œillets .
Les questions ; comme on introduit le fil de cuivre ? Exactement ? Dans toute la longueur sinon ? Il doit être à l'état liquide le fil ? (Chauffé ) .
Pour se qui serait de la longue aiguille aimanté ( ça se trouve ou ça ? ) . les extrémités e quo de la baguette ? On insert comment ? En l'enfonçant profondément dans chaque extrémités ? Des œillets ? Pour faire une forme de la fleur tu veux dire ?

Je suis pas facile quant il y a un truc qui bloque ; faudrait que j'en voit une en faite ( vais voir ça ) . Après ça s'achète alors finalement , non ? J'aurais préférer la faire et la sculpter aussi . Je verrais de toute façon .
Mais la baguette , il me la faut vraiment , lol .

Il m'en manque des choses ; vais faire le ravitaillement , lol
Merci et merci osiris pour tout ceci .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les outils de magie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les outils de magie
» Outils pour pratique de magie et rituel
» [Info] Une des méthodes pour consacrer ses outils.
» Mon autel mes outils!
» pratiques runiques outils et rituels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde-Paranormal :: Les Magies :: La Magie Blanche-
Sauter vers: