Monde-Paranormal
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Monde-Paranormal

Forum d'entraide et d'échange spirituels, chat, débat, photos, vidéos, sondages, expériences vécues, développement personnel sur l’ésotérisme, l'ufologie et le paranormal, magie, et tout cela dans une ambiance conviviale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-44%
Le deal à ne pas rater :
REALME C21 64 Go Cross Black
109.91 € 196.57 €
Voir le deal

 

 Le cas Peter Khoury

Aller en bas 
AuteurMessage
Osiris
Fondateur
Fondateur
Osiris


Masculin Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 381
Date de naissance : 18/06/1983
Age : 38
Localisation : Paris 9
Emploi/loisirs : Voyage astral , enquête paranormal , lecture , magie esoterisme
Date d'inscription : 10/03/2008

Le cas Peter Khoury Empty
MessageSujet: Le cas Peter Khoury   Le cas Peter Khoury Icon_minitimeJeu 13 Mar - 17:31

Salut à tous et toutes ,

Le cas Peter Khoury.
Une blonde mystérieuse laisse des cheveux derrière elle… Mais qui était-elle ?

Un cas d’abducté australien a conduit à ce qui pourrait être le premier test d’ADN de matériel biologique en relation avec un abducté. Le résultat intriguant soulève de nombreuses questions sur la nature physique de l’abduction et illustre également la nécessité d’une intensification des recherches sur ce mystère d’ampleur mondial.

Le cas complet rapporté par Bill Chalker, chercheur de pointe australien est publié dans la revue International UFO Reporter de ce printemps 1999. Cette publication quadriennale est éditée par le " J. Allen Hynek Center for UFO Studies ( CUFOS ) " basée à Chicago. Le résumé suivant de cet article est publié avec l’autorisation et l’assistance de B. Chalker.
Peter Khoury, le sujet de ce cas, est né au Liban en 1964 et s’installa en Australie en 1973. Là, il rencontra sa future épouse Vivian à l’école en 1981. Peter et Vivian se marièrent en 1990 et ont maintenant deux enfants. Ils vivent à Sydney. Peter travaille dans le bâtiment et possède sa propre entreprise de cimenterie ( NDT : " cement rendering " ? ).
Peter et Vivian ont eu leur première expérience " OVNI " en février 1988. Un simple observation de mouvement inhabituel de lumière. Mais en juillet de cette année, Peter à eu un contact profondément troublant dont il se rappelle consciemment et qui, selon lui, changea sa vie. Alors qu’il était allongé sur son lit, il senti quelque chose attraper sa cheville. Il se senti soudainement engourdi et paralysé, mais restait conscient. Puis il remarqua trois ou quatre petites silhouettes chapeautées le long du lit. Il ressenti ( NDT : experienced ) une communication télépathique avec l’un ou l’autres des êtres.
On lui disait de se relaxer et de ne pas être effrayé car cela se passerait" comme la dernière fois ". Il a alors vu qu’ils étaient sur le point d’enfoncer une longue aiguille dans le côté de sa tête et c’est à ce moment qu’il perdit connaissance.
Il se réveilla brusquement quelques temps après, sauta hors du lit et couru dans le salon où il trouva son père et son frère en train de sommeiller. Son frère et lui eurent l’impression que seulement 10 minutes s’étaient écoulées depuis la dernière fois qu’ils étaient réveillé, mais ils réalisèrent alors que une heure ou plus s’était écoulé. Le lendemain, Peter et Vivian remarquèrent qu’il y avait une trace évidente de piqûre sur le côté de sa tête avec une trace de sang séché.

En ce temps, Peter n’avait jamais entendu parlé d’abduction. Ses souvenirs étaient clairs ( NDT :vivid ) et alarmants, mais il ne pouvait trouver d’explications ou de réconfort auprès de ses amis ou connaissances. Plusieurs mois plus tard, lui et Vivian virent une affiche du livre " Communion " de Whitley Strieber et achetèrent immédiatement le livre. Peter trouva plusieurs détails dans le livre de Streiber qui correspondaient à sa propre expérience étrange. Les tentatives de Peter qui suivirent pour se mettre en contact avec des associations ovnitologiques ou autres abductés furent frustrantes. Finalement, en avril 1993 il entra en contact avec un groupe ufoologique de Sydney, le UFO Experience Support Association ( UFOESA ), dédié à aider les personnes à comprendre et vivre avec les expériences inhabituelles. Il reste le coordinateur de ce groupe à ce jour.
En juillet 1992, Peter a eu l’expérience qui devient le centre de l’étude de ce cas. L’expérience ayant des aspects sexuels perturbant, Peter fut très réticent à en parler. Il le mentionna la première fois à Bill Chalker, un chercheur australien de premier plan, en 1996. Il montra à Bill Chalker qu’il récupéra une étrange mèche de cheveux de cette rencontre.
En ce temps, Chalker pensait qu’il ne pouvait rien faire de cette preuve matérielle, mais durant les années suivantes il rassembla un groupe de scientifiques et de médico-légaux ayant la volonté de travailler sur des cas en relation avec le phénomène OVNI.

Avec ses associés de ce " collège invisible ", Chalker discuta de la possibilité d’amplifier l’ADN par PCR ( Polymerase Chain Reaction ) et de faire le séquençage de l’ADN mitochondrial qui pouvait être récupéré de l’échantillon pilleux de Khoury. Au début de 1998, ces chercheurs qui s’appellent maintenant l’Anomaly Physical vidence Group, se mirent d’accords pour faire le test et l’analyse de l’ADN de la mêche de cheveux.
Chalker fait remarquer que les êtres extra-terrestres ( NDT : alien beeings ) sont le plus souvent décrit par les abductés ( NDT : experiencers ) comme des êtres sans cheveux visibles. Mais un type, quelque fois appelé " Nordic ", est bien souvent décrit comme ayant des caractéristiques humaines incluant les cheveux souvent ( mais pas toujours ) blonds. Un nombre de cas bien connus d’abductés ont impliqué des êtres aux cheveux, incluant le cas d’abduction en 1975 rapporté par Travis Walton en Arizona, et l’abduction brésilienne de 1957 rapporté par Antonio Villas Boas. Le cas de Peter Khoury a certaines similitudes avec les cas de Villas Boas, qui disait avoir été forcé d’avoir une relation sexuelle avec une femelle humanoïde agressive à bord d’un OVNI ayant atterri.

Khoury raconta à Chalker que sa rencontre du 23 juillet 1992 commença à 7:30 du matin pendant qu’il était au lit. Il avait récemment été blessé au travail et prenait des médicaments contre la douleur. Plus tôt le matin il avait conduit son épouse au travail puis retourna à la maison et se mit au lit un moment.
Soudainement il fut complètement réveillé et s'assit. Il y avait deux femelles humanoïdes assises sur le lit, les deux entièrement nues.
Ces femelles semblaient humaines sur presque tous les aspects. Elles avaient des corps d’adultes bien proportionnés. L’une semblait quelque peu asiatique, avec des cheveux noirs qui lui arrivaient aux épaules et des yeux noirs. L’autre avait le style scandinave avec des yeux clairs ( NDT : Bluish ) et de longs cheveux blonds qui lui arrivaient au milieu du dos. Ces cheveux on attiré l’attention de
Peter Khoury. " Je n’ai jamais vu ce genre de chevelure. Ces cheveux étaient bouclés dans le genre de Farrah Fawcett mais à l’extrême… Cela avait vraiment une allure exotique. " dit-il à Chalker.

Mais Khoury eu l’impression que ces femmes n’étaient pas exactement humaines. Leur visage était étrange, attractif, mais ciselé avec des pommettes très hautes et des yeux deux à trois fois plus grand que la normale. Khoury fit plus particulièrement attention à la blonde. Il lui semblait que le visage était trop long. " Je n’ai jamais vu un humain ressembler à cela " disait-il. La blonde, qui était agenouillée sur le lit semblait être la responsable. Khoury pensait qu’elle communiquait par télépathie avec la femme aux cheveux noirs qui était assise avec ces jambes partiellement repliées sous elle. Il y avait quelque chose de raide, presque inexpressif dans l’expression des femmes pensait Khoury.

Stupéfié par la brutale apparition des femmes, Khoury n’avait que peu de temps pour se demander comment elles étaient arrivées jusque dans sa chambre avant que la femme blonde avança ses mains qu’elle mis autour de la tête de Peter pour attirer son visage vers sa poitrine. Il résista. Elle tira plus fort. Il maintenait sa résistance. " Elle était assez forte " dit-il à Chalker. " Elle me tira complètement et ma bouche se trouva quasiment sur son sein. Et je mordis. "
Khoury dit qu’il ne se rappelle pas pourquoi il mordit son sein, mais malgré qu’il senti un morceau de son sein se détacher dans ses dents elle ne cria pas. Mais " l’expression de son visage était du genre ‘ce n’est pas la façon de faire’. Dans un sens c’était choc ou confusion… Elle regarda l’asiatique…et me regarda ayant l’air de dire que ce n’était pas la façon dont les choses devraient se passer. " Vous l’avez fait de travers. " Involontairement, Khoury avala le petit fragment dans sa bouche et resta coincé dans sa gorge. Il fut alors pris d’une quinte de toux et brusquement les deux femmes disparurent.
Une fois qu’il réalisa que les deux femmes étaient parties, il essaya de libérer sa gorge en buvant de l’eau. Cela n’y fit rien. Il eu un soudain besoin d’aller aux toilettes. Il remarqua que son pénis était très douloureux. Debout dans les toilettes, il retira le prépuce et trouva deux cheveux blonds enroulés de façon serrés autour du gland. Il se débattit pour retirer les cheveux car la douleur devenait une sensation de brûlure intense. Finalement il réussi à retirer les deux cheveux et les plaça immédiatement dans un sac en plastique scellé.
" La raison pour laquelle j’ai fait cela est parce que je savais qu’il n’y avait aucune façon pour que des cheveux de cette taille et enroulé de cette façon se trouvaient là. Pensant à ces femmes, la chose dans ma gorge, les cheveux, je me suis dit que quelque chose de bizarre venait de se passer. "
Khoury résolu de garder les cheveux au cas où ils pourraient l’éclairer sur son expérience. La chose restée dans la gorge de Khoury y resta pendant trois jours. Il toussa constamment. Il essaya de libérer sa gorge avec de l’eau, du pain, tout ce à quoi il pouvait penser, mais rien n’aida. Au ttroisième jour la sensation dans sa gorge disparu.

Il ne voulu pas expliquer à sa femme pourquoi il s’est mis à tousser, mais deux semaines après il décida de tout raconter à sa femme. " J’étais choqué. " dit-il à Chalker. " Elle l’accepta beaucoup mieux que moi même. "
Les cheveux soigneusement mis de côté depuis cette rencontre furent le sujet de la première étude scientifique rendue publique de l’ADN d’un prélèvement probablement fait durant une abduction.

Les cheveux blonds étaient extrêmement fins et presque sans couleur. Il fut déterminé que le cheveux n’était pas traité chimiquement, sinon peu ou aucun ADN mitochondrial aurait pu être récupéré. En fait en utilisant le PCR ( Polymerase Chain Reaction ) de l’ADN de bonne qualité fut récupéré.

Pour comparer, des échantillons des cheveux de Peter Khoury ont également été prélevé ainsi que des cheveux de sa femme Vivian. L’ADN fut retiré des cheveux de Peter mais aucun ne pu être obtenu des cheveux de Vivian probablement à cause des traitements chimiques.
Après une étude approfondie, les scientifiques de l’Anomaly Physical Evidence Group arrivèrent la une conclusion surprenante. Le cheveux blond fin, qui semblait provenir d’une femme de type caucasien au teint clair, ne pouvait pas provenir d’un humain normal de ce type racial. Au lieu de cela, bien que humain, le cheveux montra cinq marqueurs d’ADN distincts qui sont caractéristiques d’un rare sous groupe du type mongoloïde chinois.

Une étude détaillée de la littérature sur les variations de l’ADN mitochondrial, comprenant des centaines de milliers d’échantillons ne montra que 4 autres personnes montrant les 5 marqueurs distinctifs du cheveux blond.
Les quatre étaient chinois avec des cheveux noirs.
L’ADN mitochondrial est transmis uniquement de la mère à l’enfant et offre donc un moyen de tracer les ancêtres maternels.

Les observations suggèrent que les quatre sujet chinois ont un ancêtre commun avec la femme blonde. Mais il n’y a pas d’explication simple pour expliquer cela.
Tester l’ADN nucléaire, s’il peut être récupéré des cheveux blonds, serait beaucoup plus compliqué et coûteux à faire que les tests effectués jusqu’à présent, mais pourraient montrer que la lignée paternelle serait encore plus étrange que celle de la mère. Mais cette étude doit attendre que des financements puissent être trouvés. Jusqu’à présent les membres de l’Anomaly Physical Evidence Group ont financé les études eux-mêmes.
Sans les cheveux, l’histoire racontée par khoury serait une histoire de plus parmi la suite sans fin des histoires tordues mais invérifiables d’abductions. Les cheveux changent de tout au tout. Ils existent indéniablement et les tests médico-légaux montrent qu’ils sont anormaux.
Il est probable qu’aucune personne avec des cheveux blonds et une correspondance exacte avec l’ADN des cheveux prélevés par Khoury pourraient être trouvé dans Sydney, sur le continent ou probablement dans le monde. Qui était alors l’être dont le cheveux s’est mystérieusement enroulé autour du pénis de Khoury ?

" Sommes nous face à des ‘humains’ d’ailleurs, ceux avec de l’ADN humain, mais très rare et quelque peu anormaux ? ", demande Bill Chalker."
Ce cas soulève toutes sortes de questions telles que l’origine extra-terrestre de l’homme ( NDT : human ‘pansperimia’ ) théorie selon laquelle les humains auraient migré sur la terre dans le passé d’une origine indéterminée de la galaxie, expliquant peut-être la brusque apparition de l’homo sapiens sapiens moderne, une espèces qui ne descend pas directement de leur prédécesseurs immédiats, les Neandertal. "
" Aussi, étant donné la connexion mongoloïde asiatique, nous avons examiné le problème rare d’asiatique à l’aspect Européen du passé. " dit Chalker. " La saga ‘controversiale’ des momies du Takla-Makan ( une région désertique à l’ouest de la Chine ) tourne l’histoire d’origine de la Chine sur sa tête ( ?? ). Ces momies inclus des personnes qui sont relativement grandes ( 6 pieds = environs 2 m ) et certaines sont blondes.
Je ne suggère pas de connexion ici, mais vous pouvez comprendre que cette enquête ouvre la voie à de nombreuses possibilités sur la nature biologique de certains êtres impliqués dans les cas d’abduction. "

http://www.ldln.net/

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
 
Le cas Peter Khoury
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde-Paranormal :: L'UFOLOGIE :: Les Abductions-
Sauter vers: