Monde-Paranormal
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Monde-Paranormal

Forum d'entraide et d'échange spirituels, chat, débat, photos, vidéos, sondages, expériences vécues, développement personnel sur l’ésotérisme, l'ufologie et le paranormal, magie, et tout cela dans une ambiance conviviale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil Bluetooth 5.0
49.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Les lumières dans la nuit

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 445
Date d'inscription : 09/03/2008

Les lumières dans la nuit Empty
MessageSujet: Les lumières dans la nuit   Les lumières dans la nuit Icon_minitimeJeu 24 Juil - 9:05

Bonjour ,

Les lumières dans la nuit Ldln383uh7.th


SOMMAIRE COMMENTÉ

Le numéro 383 est enfin sorti, avec beaucoup de retard dû à une conjonction de facteurs défavorables. (Une partie de ce retard sera rattrapée avec le numéro suivant, qui devrait voir le jour début janvier.)

Tout commence avec un article concernant d'étonnantes vidéos réalisées principalement au Mexique, mais aussi dans l'Arizona et en Californie. On peut voir ces vidéos sur plusieurs sites internet (dont les adresses sont indiquées p. 4), et c'est un spectacle presque aussi époustouflant que de contempler un ovni de près ! Sur la plupart d'entre elles, on voit dans le ciel, en plein jour, une multitude de boules, généralement blanches, toutes de la même taille apparente, qui se déplacent (assez lentement) les unes par rapport aux autres. Seule explication envisageable : il pourrait s'agir de simples ballons, lâchés en très grand nombre. Le fait que toutes ces boules aient la même taille apparente, de même que leur lent mouvement relatif (qui pourrait résulter, tout simplement, de l'agitation de l'atmosphère), tout cela rend l'explication plausible. Mais le problème (ou plus exactement : l'un des problèmes) est que ces sites internet ne mentionnent pas du tout cette explication, et présentent cela de telle manière qu'on est conduit à penser qu'il s'agit de « flottes d'ovnis ».

Les deux autres problèmes que posent ces vidéos sont les suivants : premièrement, sur l'une d'elles, on voit des boules qui émettent des éclairs. Deuxièmement, une séquence filmée à Acapulco le 1er janvier 2006 montre un monstrueux assemblage de boules, en forme de ver de terre (probablement de très grandes dimensions). Il y a là à coup sûr des centaines, peut-être plusieurs milliers de boules. Elles sont presque toutes blanches, mais on remarque aussi quelques unes qui sont rouges ou bleues. Quelques boules sont détachées de l'ensemble, et flottent doucement aux côtés de ce monstrueux « ver » qui se déforme lentement. S'agit-il d'un « vaisseau-mère en train de larguer des soucoupes », ou d'une colossale grappe de ballons qui aurait été lâchée à l'occasion du 1er janvier ? Je pencherais plutôt pour la seconde hypothèse, mais comment s'en assurer ? Nous tenterons de le faire, ce qui prendra nécessairement un peu de temps...

Thierry Astruc nous raconte ensuite ses souvenirs de deux journées (27 et 28 avril 2006) passées au Col de Vence, en compagnie de Pierre Beake. Que d'émotions ! Ils ont obtenu plusieurs photos sur lesquelles on voit, sur fond du ciel, autour de la tête du « sphinx », des objets absolument incongrus. Les « sceptiques » prétendront évidemment qu'il s'agit de banals cailloux jetés pour faire illusion. Mais l'une des photos a été prise au retardateur : on y voit Thierry et Pierre qui posent, plus un objet qui se trouve juste au-dessus de Thierry (sur l'image, du moins) et devant le nez du sphinx. Les mêmes « sceptiques » diront évidemment qu'un comparse a jeté la pierre ! La meilleure chose à faire, est d'aller sur place, pour constater par soi-même dans quelles conditions ce genre d'anomalie photo se manifeste. Cela ne marche pas à tous les coups, mais ça marche très souvent, et nombreux sont ceux qui l'ont constaté. Sans doute les innombrables anomalies photo obtenues par Pierre Beake devraient-elles faire l'objet d'une étude rigoureuse, conduite sans à priori d'aucune sorte, et surtout, sans obligation de conclusion. Il ne demande qu'à se prêter à une telle étude. C'est sans doute la raison pour laquelle les volontaires ne se bousculent pas !

Dans la série « Tout ça ne date pas d'hier », Jean-Claude Dufour nous expose deux observations faites en 1936 et 1937, dans les Vosges. Si la première concerne une apparition d'ovni qu'on peut qualifier de classique, l'autre porte sur quelque chose de plus étonnant encore : la descente silencieuse d'une sphère translucide, lumineuse, d'un diamètre de l'ordre de cinq mètres, qui pénètre dans le sol, sans choc, et sans laisser de trace ! On trouve dans la littérature ufologique au moins deux cas comparables (qui sont cités en référence). Remarquable coïncidence : l'un d'eux s'est produit, lui aussi, en 1937, une année qui n'est pourtant pas célèbre pour l'abondance des observations d'ovnis !

Jean-Marie Bigorne nous décrit ensuite une RR3 qui s'est produite en Provence le 29 juillet 2004. C'est tout simplement la seconde RR3 française dont nous ayons eu connaissance depuis le début de ce siècle, la première étant celle de Taverny, relatée dans LDLN 370. Rappelons qu'on connaît, pour la France seule et pour l'ensemble du XXème siècle, quelque 350 cas de ce genre, dont un tiers environ sont assez correctement documentés. Leur répartition dans le temps est remarquablement inhomogène, puisque presque tout s'est déroulé au cours de la période qui commence brusquement le 10 septembre 1954 (avec deux affaires, et non des moindres, ce jour-là) pour se terminer, de façon moins abrupte, il y a environ 25 ans.

Viennent ensuite trois articles qui concernent le problème des crop circles : le premier fait le point sur la saison 2006 des crops en Angleterre. Cette année n'aura décidément pas été un grand cru, surtout pas par la quantité. En revanche, elle nous aura peut-être apporté quelques éclaircissements sur la situation, puisqu'un événement dramatique (le suicide d'un certain Paul Obee) nous conduit à faire désormais la distinction entre deux catégories de circlemakers.

Le second de ces trois articles est l'œuvre de Gildas Bourdais, qui nous explique, exemples à l'appui, qu'il existe bel et bien un lien entre le phénomène ovni et les crop circles. « On s'en doutait », direz-vous. Eh bien, il était nécessaire de le prouver clairement, car dans ce zoo qu'est devenue la scène ufologique depuis l'explosion d'internet, il s'est trouvé, récemment, des gens pour contester ce fait. Gildas Bourdais tolère mal les contre-vérités, lorsqu'elles sont assénées de façon trop arrogante (on l'a vu, il y a quelques années, quand il a fait justice de certaines thèses très orientées sur Roswell). Il s'est donc attaché à rétablir les faits, en ce qui concerne la relation crop circles – ovnis. Il en a trouvé de si nombreux exemples, que leur énumération se poursuivra dans LDLN 384.

C'est au groupe de recherche BLT, de Cambridge (Massachusetts) que nous devons le troisième de ces articles sur les crop circles : il concerne une formation apparue le 21 septembre 1999, à Edmonton, dans l'Alberta, au Canada. Plus précisément, il porte sur une modification de la structure cristalline (diminution significative de l'index de Kubler) dans les minéraux argileux, et montre que cette altération ne peut être attribuée à un aplatissement mécanique des plantes.

La rubrique « observations récentes en France » expose seize cas survenus entre la mi-juin et la fin septembre 2006. Parmi ceux-ci, on retiendra surtout ceux de Eu, en Seine Maritime, le 18 juillet, du Plan-des-Pennes (Bouches-du-Rhône), le 5 août, et de Thoirette (Jura), le 28 septembre. Les deux derniers (le Plan-des-Pennes et Thoirette) sont en rupture avec le profil très discret adopté par le phénomène depuis un quart de siècle : bien qu'il s'agisse d'observations nocturnes, nous avons là, comme dans les années cinquante, soixante et soixante-dix, de gros objets structurés, vus de près, dont les témoins (au nombre de 2 et 1, respectivement) ont pu fournir des descrïptions précises.

Ces 13 pages d'observations récentes en France montrent clairement que les ovnis n'ont nullement disparu, contrairement à ce que clamait, en très gros caractères, la couverture de Science et Avenir, au début de l'été. La science, et ceux qui s'en réclament, ont une étrange façon d'appréhender la réalité, lorsqu'il s'agit des ovnis !

C'est un sujet tout aussi récent qui est ensuite abordé (et le sera de nouveau dans LDLN 384) : sur les deux crop circles, très proches l'un de l'autre, de La Couarde et de Souvigné (Deux-Sèvres), dont il a été question dans LDLN 382, au moins 12 photos-surprises ont été obtenues par cinq personnes, cet été. Et ce bilan (à la date du 29 novembre) n'est peut-être pas définitif. Dix de ces douze anomalies ont été obtenues en plein jour. Elles présentent des apparences très variées : formes diverses, tantôt blanches (avec ou sans une ombre dans la partie inférieure), tantôt grisâtres, café au lait, ou même noires. Ces constatations viennent renforcer l'idée que suggérait, il y a plus d'un an, la photo de couverture de LDLN 379 : les crop circles seraient, apparemment, de bons endroits pour obtenir des photos surprises. Certaines des anomalies qui apparaissent sur les photos peuvent relever d'explications simples (simples, mais pas nécessairement faciles à mettre en évidence). Mais d'autres semblent défier toute tentative d'explication classique. Attention, cependant : il est trop tôt, et nos moyens d'investigation sont trop dérisoires, pour qu'il soit possible d'annoncer cette information autrement qu'avec prudence et au conditionnel. Une étude réellement objective de la question, sans à priori d'aucune sorte, répondrait à un réel besoin. Existe-t-il en France une entité, alliant compétence scientifique, impartialité et transparence, et qui veuille bien se pencher, en toute candeur, sur le problème ? Si elle existe (ce dont je doute...), pourquoi ne se manifeste-t-elle jamais ? Voilà un mystère de plus.

Vers la fin de ce numéro 383, Jean Sider nous expose le sujet (très ancien) de son dernier livre, Armées fantômes et autres multitudes spectrales, édité chez JMG, puis Georges Metz nous présente la troisième partie de son enquête sur les suites de l'affaire des « boules de l'Aveyron ».

Ah, j'allais oublier un colossal détail : dans son dernier livre, Jean Sider présente en annexe une liste de 150 observations d'ovnis faites par des astronomes. Rien que ça ! Evidemment, ça n'empêchera pas les « experts » de continuer à raconter que « les astronomes ne voient jamais d'ovnis ». Et ça n'empêchera pas les braves gens de continuer à les prendre au sérieux... puisqu'ils font autorité en la matière.

Joël Mesnard.

Le site:
http://www.ldln.net/index.php?lien=accueil
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-monde-paranormal.com
 
Les lumières dans la nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde-Paranormal :: BIBLIOTHEQUE :: Livres, revues , magazines-
Sauter vers: