Monde-Paranormal
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Monde-Paranormal

Forum d'entraide et d'échange spirituels, chat, débat, photos, vidéos, sondages, expériences vécues, développement personnel sur l’ésotérisme, l'ufologie et le paranormal, magie, et tout cela dans une ambiance conviviale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €

 

 Entretien avec Karine Chateigner

Aller en bas 
AuteurMessage
Osiris
Fondateur
Fondateur
Osiris


Masculin Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 381
Date de naissance : 18/06/1983
Age : 38
Localisation : Paris 9
Emploi/loisirs : Voyage astral , enquête paranormal , lecture , magie esoterisme
Date d'inscription : 10/03/2008

Entretien avec Karine Chateigner Empty
MessageSujet: Entretien avec Karine Chateigner   Entretien avec Karine Chateigner Icon_minitimeVen 14 Mar - 7:30

Salut à tous et toutes ,

Le Nouveau Livre des Esprits

D’où t’es venue l’idée de réaliser ce livre en forme de questions réponses ?
Depuis Le Livre des Esprits d’Allan Kardec et les nombreux ouvrages qui l’ont suivi, rares, voire inexistants ont été les livres conçus en forme de questions réponses.
Cette conception a l’avantage de toucher à des sujets variés, offre au lecteur une démarche peut-être moins fastidieuse et permet néanmoins d’obtenir de nombreux renseignements sur l’au-delà, ses pensées, ses états, ses actions.
Cela étant, pour réaliser un tel ouvrage, encore faut-il avoir des réponses. Or depuis 28 années que l’association spirite a été créée, nous n’avons pas manqué de contacts, nous avons eu l’opportunité de poser de multiples questions aux esprits sur de nombreux sujets. Pour être spirites, une grande partie de la pensée des esprits était donnée à notre réflexion et à notre propre connaissance. J’ai alors pensé qu’il fallait la partager avec d’autres, au-delà de nos conférences, de nos forums ou du Journal Spirite. D’où la conception de cet ouvrage.

Quand et comment ont été obtenus les messages utilisés dans ce livre ?
Comme je viens de le dire, notre contact avec le monde invisible, effectif depuis de nombreuses années, nous a doté d’un patrimoine spirituel considérable. La plupart des messages obtenus l’ont été sous le mode de l’incorporation. Ces messages, nous les avons conservés et classés selon leur thème, à l’intérieur de grands classeurs. Utilisés régulièrement à l’information des personnes rejoignant notre association, ils sont, pour un grand nombre d’entre eux, intemporels. C’est pourquoi leur diffusion à ce jour ne présente pas un réel problème.

Quel est le rapport de continuité avec Le Livre des Esprits d’Allan Kardec ?
En son temps, Allan Kardec a effectué un travail considérable sur et pour le spiritisme. Ce travail, conduit avec intelligence et méthode a apporté et apporte toujours les réponses fondamentales quant à l’au-delà, à sa psychologie et à la philosophie qui ressort de cette étude. Ce nouvel ouvrage ne vient en aucune façon annihiler le précédent, il doit être considéré comme la continuité spirite. En effet, les années ont passé bien au-delà d’un siècle depuis Le Livre des Esprits. Cependant, le spiritisme a survécu au départ de son codificateur ; Allan Kardec et les esprits ont continué de se manifester là où ils étaient attendus et entendus. Partant de la base inaltérable du Livre des Esprits, d’autres questions, d’autres réponses sont venues compléter ou élargir la connaissance reçue jusqu’alors. Le Nouveau Livre des Esprits vient en complément et en suite et ce, à la demande des esprits dont en premier lieu Allan Kardec.

Quels sont les nouveaux sujets qui n’étaient pas abordés par Allan Kardec ?
Pour écrire ce témoignage, je me suis servie en totalité des messages reçus en notre parcours spirite. C’est donc à partir de ce patrimoine que j’ai conçu le plan de l’ouvrage. De nombreux thèmes, abordés par Allan Kardec, trouvent à nouveau leur place, dans la logique de réponses qui ne se contredisent pas mais qui se complètent. Les sujets nouveaux sont à mettre en relation avec notre vécu spirite et associatif ; c’est pourquoi des sujets comme la psychométrie, la radiesthésie, spiritisme et médecine, l’hypnose, sont traités. C’est pourquoi aussi, j’ai donné la parole aux esprits sur des faits de société tels que l’argent, le capitalisme, la faim dans le monde, la politique, la Palestine, le racisme, le fascisme, etc. Les morts se manifestent et leur rôle n’est pas de nous soustraire à notre humanité, bien au contraire. La philosophie spirite est en rapport direct avec la VIE, ainsi, le spiritisme peut être considéré comme l’école de la vie en sa dimension planétaire.
Donner l’expression aux esprits sur différents sujets d’actualité me tenait à cœur, d’une part, parce que l’équilibre planétaire est en réel danger, d’autre part, parce qu’il est important de considérer le spiritisme à sa réelle dimension, dans le souci perpétuel des esprits d’une humanité encore à naître : celle du partage, de la justice et de la liberté.

En fonction de quoi as-tu choisi les thèmes traités dans ce livre ?
Le but de ce livre est de partager avec le lecteur le fruit de notre expérience spirite, mon désir premier fut celui de l’information. Puis il a fallu établir des choix pour construire cet ouvrage. Cette construction a eu pour modèle, au départ, Le Livre des Esprits d’Allan Kardec et j’ai recherché tous les messages obtenus pouvant étayer les différents thèmes. En fait, ce livre traduit simplement la voix de l’au-delà, celle qui s’exprime depuis plus de 25 années à l’intérieur d’une association spirite. Il ne s’agissait pas de plagier, il s’agit de témoigner pour naturellement affirmer : les esprits nous visitent car nous avons désiré construire une structure d’accueil et nous vous livrons une partie de leurs propos. Les thèmes sont donc en fonction de ce que nous avons reçu. Cependant c’est loin d’être la totalité, c’est pourquoi je songe déjà à un autre livre.

Dans le contenu de ce livre, quelles sont les similitudes avec les réponses obtenues au XIXè siècle ?
Et éventuellement les divergences ou différences d’approche des sujets ?
Il demeure avant tout de nombreuses similitudes car l’esprit ne peut se contredire sur les concepts fondamentaux. De même qu’au XIXè siècle, l’idée et la réalité de Dieu est incluse en de multiples réponses. Sans doute revêt-il une connotation moins «religieuse», une dimension plus accessible, Dieu étant considéré comme une force causale que chacun peut ressentir sans pour autant la comprendre en totalité.
Par ailleurs, je préfère parler de différences plus que de divergences. Dans Le Livre des Esprits d’Allan Kardec, il est donné un «non» assez tranché quant à l’euthanasie, au suicide et à l’avortement. Aujourd’hui, les réponses sont plus nuancées, les esprits considérant d’une part l’évolution des mœurs et des techniques et d’autre part, les conditions sociales de l’évolution de la planète. Ainsi, le suicide est aussi entrevu comme un problème de société tant il est vrai que certains sont amenés à effectuer ce geste par désespoir et désœuvrement, souvent consécutifs au chômage ou à une forme d’exclusion. Quant à l’euthanasie, l’acharnement thérapeutique d’aujourd’hui amène l’au-delà à considérer que sans cet acharnement, l’esprit du malade serait désincarné et par conséquent, il n’y a pas «crime» à stopper cette technique de dépendance.
L’avortement est considéré avec grande indulgence s’il est le résultat d’un drame (viol, choix entre la mère et l’enfant au moment de l’accouchement). Cependant, quelles que soient les motivations de ces circonstances, il en résulte des conséquences astrales, notamment pour les suicides et les avortements, qui pourraient être de courte durée si chacun avait une meilleure connaissance de la philosophie spirite.

En quoi l’actualisation était-elle nécessaire ?
Actualiser signifie moderniser, mettre au goût du jour. Le spiritisme est à la fois ancien et moderne, actualiser est donc le porter au rang de nos sociétés actuelles. C’est sans doute la raison pour laquelle de nouvelles questions furent formulées, celles répondant aux hommes d’aujourd’hui. Mais entendons nous bien, «actualiser» doit être compris dans le sens de continuer. C’est sous ce terme de continuité qu’il faut réfléchir les réponses obtenues. Les questions posées restent nos questions, leurs intentions premières n’étaient pas la réalisation d’un ouvrage. Elles furent pour répondre à notre propre curiosité, elles vous sont aujourd’hui proposées en partage et en simplicité.


Dans certains milieux, l’œuvre d’Allan Kardec constitue une véritable Bible
(en particulier Le Livre des Esprits),
au-delà de laquelle il n’y aurait plus rien à dire ni à découvrir. Qu’en penses-tu ?
Si tel est le cas, je trouve cela totalement absurde. Il y eut des pionniers en tous domaines, médecine, science, philosophie, art, etc. S’il n’y avait eu de suite à leur découverte, invention ou concept, le monde serait dans une stagnation déconcertante. Nous sommes conscients que depuis que l’homme vit sur cette planète, sa propre évolution s’est greffée sur toutes les découvertes lui ayant permis de réfléchir et de mieux vivre. Le spiritisme, science humaine et philosophie, qui a pris son essor au XIXè siècle, grâce à l’étude des lois qui le régissent, ne peut se soustraire à cette loi évolutive. Allan Kardec, grand homme de son temps, en a, en effet, consigné les principes fondamentaux. Pourtant, le spiritisme ne peut s’arrêter à Allan Kardec. D’autres hommes ont perpétué son œuvre en tous pays et le spiritisme n’aura de fin au même titre que la vie n’a de cesse, quel qu’en soit son mode.

Tu dis penser à un autre livre. Sais-tu quel en sera le sujet ?
En écrivant Le Nouveau Livre des Esprits et en compulsant l’ensemble des messages reçus, je me suis vite aperçue que je ne pouvais tout développer. Je pense que l’expérience spirite et médiumnique que je vis est une aventure merveilleuse et qu’au regard de ce vécu, nous avons sans cesse à témoigner. De nombreux ouvrages paraissent chaque année sur tout ce qui a trait au domaine de l’étrange et du paranormal. En ce domaine, notre expérience doit nous conduire à l’expression écrite. J’ai, à ce titre plusieurs sujets, pourquoi pas en sa suite logique Le Livre des Médiums, mais aussi La pluralité des mondes habités. Savoir que d’autres mondes existent, inférieurs ou supérieurs, connaître leurs modes de fonctionnement, les caractéristiques de la planète et de ses habitants, est un sujet qui m’a passionnée dans les réponses apportées par les esprits. Il permet surtout de réfléchir et de comprendre le pourquoi de notre existence sur une sphère encore inférieure. Derrière nous est notre histoire évolutive, devant nous sont les perspectives d’avenir. Comment y parvenir ? Cela peut être le sujet d’un autre ouvrage.
Je souhaite bien évidemment qu’à l’intérieur de ce Nouveau Livre des Esprits chers lecteurs, vous trouviez les réponses à vos interrogations et une meilleure appréhension de votre incarnation terrestre. Un autre livre dépend aussi de vous et de vos attentes. Pour la multitude d’esprits qui crie et écrit sa survivance, je vous remercie de l’intérêt que vous saurez leur porter.
Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec Karine Chateigner
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde-Paranormal :: LE PARANORMAL :: Interview-
Sauter vers: