Monde-Paranormal
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Monde-Paranormal

Forum d'entraide et d'échange spirituels, chat, débat, photos, vidéos, sondages, expériences vécues, développement personnel sur l’ésotérisme, l'ufologie et le paranormal, magie, et tout cela dans une ambiance conviviale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Témoignages de Faits et d'Engins Extraterrestres par des hauts gradés

Aller en bas 
AuteurMessage
Osiris
Fondateur
Fondateur
Osiris


Masculin Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 381
Date de naissance : 18/06/1983
Age : 38
Localisation : Paris 9
Emploi/loisirs : Voyage astral , enquête paranormal , lecture , magie esoterisme
Date d'inscription : 10/03/2008

Témoignages de Faits et d'Engins Extraterrestres par des hauts gradés Empty
MessageSujet: Témoignages de Faits et d'Engins Extraterrestres par des hauts gradés   Témoignages de Faits et d'Engins Extraterrestres par des hauts gradés Icon_minitimeJeu 13 Mar - 17:46

Salut à tous et toutes ,

Introduction

Dans cette partie, vous entendrez des personnes qui ont été impliquées dans des évènements où des objets d'origine extraterrestre ont atterri - librement ou de force - ou se sont écrasés, avant d'être récupérés. Ce sont, évidemment, des témoignages explosifs. Ils établissent la réalité des phénomènes et justifient le fait que nous les ayons étudié durant des années. Beaucoup de personnes peuvent penser que ce genre d'événement se limite à Roswell, dans les années 40 ; cela ne pourrait pas être plus éloigné de la réalité. En fait, il y a eu de multiples événements de ce genre, au moins deux douzaines, où des objets d'origine extraterrestre ont été descendus, récupérés puis étudiés.

Nous pensons que ces activités sont d'une extrême importance car on ne peut pas considérer que des programmes secrets - ayant coûté des centaines de milliards de dollars, sur plusieurs décennies, en recherches et développements, nommés aussi " ingénierie inverse " ou " ingénierie induite ", sur les technologies extraterrestres - n'aient pas résulté en des percées technologiques significatives. Et c'est ce que l'on voit tous les jours : des découvertes qui surgissent sous forme d'avancées en électronique, en sciences, l'apparition de nouveaux matériaux. Cependant, la découverte physique principale, se rapportant au " quantum du vide spatial " (quantum vacuum space, Ndt) - appelé aussi " phénomène du point zéro d'énergie ", comme l'anti-gravité, la propulsion électrogravitationnelle - a été cachée à notre société. Les programmes d'étude des technologies et formes de vie extraterrestres ont toujours cours maintenant. Ce serait quelque chose qui serait d'une grande importance pour le monde et la communauté scientifique, mais bien plus encore pour les officiels qui, nous le savons, n'ont pas été briefés correctement sur ce sujet.

Astronaute Gordon Cooper 1999

Gordon Cooper était un des astronautes du programme original Mercury Seven et le dernier américain à voler seul dans l'espace. Dans son témoignage, il raconte comment il observa des OVNI volant dans la même formation que son groupe de chasseurs dans le ciel d'Allemagne. Ces OVNI faisaient des manœuvres qui ne pouvaient pas être effectuées par des chasseurs conventionnels. Il dit avoir senti qu'ils devaient être sous contrôle intelligent pour pouvoir communiquer les uns avec les autres et effectuer ces types de manœuvres. Une autre fois, tandis qu'ils filmaient un avion conventionnel effectuant un atterrissage de précision, une soucoupe passa juste au-dessus d'eux et se posa devant eux, sur le fond asséché d'un lac. L'événement a été entièrement filmé, en plans larges et gros plans. Il a été envoyé à Washington mais n'a jamais été retourné.

Brigadier General Steven Lovekin, Esq.
Army National Guard Reserve, octobre 2000

Le Brigadier Général Lovekin est entré dans le militaire en 1958. En 1959, il a rejoint la "White House Army Signaling Agency" et a servi sous le Président Eisenhower et ensuite sous le Président Kennedy avec une autorisation "au-dessus de top-secret". Il était familier avec le projet Blue-Book et explique comment ce projet traitait de cas OVNI spécifiques et hautement scientifiques, dont les sources étaient hautement crédibles. Ils ont analysé des photos prises par des pilotes de l'Air Force, des pilotes du Marine Air Corps, de quelques pilotes étrangers et de multiples rapports sur des détections radar. On lui a aussi montré des débris métalliques provenant du crash de Roswell. Lorsqu'il travaillait sous le Président Eisenhower, il a découvert qu'Eisenhower avait un intérêt tout particulier pour les OVNI, mais qu'Eisenhower réalisa qu'il avait perdu le contrôle sur ce sujet.

...Ce qu'ils essayaient de dire c'était, "Regardez, nous avons cette évidence physique pour avancer avec ce que vous avez vu dans Blue-Book ; nous avons maintenant pu mettre la main sur cela et pouvons vous montrer ce matériel" et c'est ce qu'il fit. Il continua son explication comme quoi ce matériel venait d'un crash d'un engin extraterrestre au Nouveau-Mexique en 1947 et on a discuté de cela un bon moment... Il n'a pas décrit à quoi ressemblaient les corps, bien qu'ils aient discuté le fait que c'était des corps, des corps extraterrestres...

Si vous voulez ruiner votre carrière, nous a-t-on expliqué, la chose qui fera cela le plus rapidement, c'est de parler d'OVNI...

Nous avons vu beaucoup de photos d'OVNI. Certaines images que j'ai vues étaient peut-être un peu meilleures que celles qu'on peut voir aujourd'hui. Ces photos d'OVNI avaient été prises par des pilotes de l'Air Force...

J'estimerai qu'il y avait probablement entre deux et trois cent cas de détection radar. C'est pourquoi ces cas étaient ici - parce-qu'ils étaient authentiques...

Mais ce qu'il se passa, c'est qu'Eisenhower, sans s'en rendre compte, a perdu le contrôle sur ce qui se passait au sujet de la situation OVNI. Dans son dernier discours à la nation, je pense qu'il nous a dit que le Complexe Militaro-Industriel nous "planterait dans le dos" si nous n'étions pas totalement vigilants. Et je pense qu'il sentait qu'il n'avait pas été assez vigilant. Je pense qu'il avait l'impression d'avoir fait confiance à trop de personnes. Et Eisenhower était un homme de confiance. C'était un grand homme. Et je pense qu'il a réalisé que tout d'un coup ce sujet est tombé sous le contrôle de corporations qui pouvaient très bien agir au détriment de sa nation.

Cette frustration, d'après mes souvenirs, a continué pendant des mois. Il a réalisé qu'il avait perdu le contrôle du sujet OVNI. Il a réalisé que le phénomène auquel nous devions faire face ne serait pas dans les meilleures mains. D'après ce que je me souviens, c'était l'expression qu'il a utilisée, "cela ne va pas dans les meilleures mains." C'était une réelle préoccupation.

Cela a été discuté de nombreuses fois, ce qu'il pourrait m'arriver si je discutais de cela. Je dirais que le gouvernement a fait du bon travail en renforçant le secret à travers la mise en place d'une terreur abjecte, la plus importante de mémoire de l'homme moderne. Je pense vraiment qu'ils ont fait un travail.

Un vieil officier a discuté avec moi de ce qu'il pouvait se passer s'il y avait une révélation. Il parlait d'être effacé et j'ai dit, "Qu'est-ce que tu veux dire effacé ?" Et il a dit, "Oui, tu seras effacé - disparu." Et j'ai dit, "Comment savez-vous tout cela ?" Et il a dit, "Je sais. Ces menaces ont été faites et exécutées. Ces menaces ont commencé en 1947. L'Army Air Force avait un contrôle absolu sur la manière de gérer cela. Ce fut la plus grande situation de sécurité auquelle ce pays a dû faire face et il y a eu plusieurs effacements..."

Je ne veux pas savoir quel genre de personne vous êtes. Je ne veux pas savoir si vous êtes fort ou courageux. Ce serait une situation pleine de peur car d'après ce que m'avait dit Matt [ce vieil officier], "Ils ne s'en prendront pas seulement à vous. Ils s'en prendront à votre famille." C'était ses mots. Et, de ce fait, je peux seulement dire que c'est par la terreur qu'ils ont réussi à dissimuler cela pendant si longtemps. Ils sont très sélectifs sur les personnes qu'ils choisissent d'effacer. Et je sais que cela a été réalisé...

Et je le vois, lorsque vous propagez un mensonge et que vous propagez une peur de la vérité, vous vous mettez vous-même dans une position très vulnérable...

Et vous ne pouvez rien créer de positif à travers la peur. La peur dégénère seulement l'âme humaine et la psyché, l'esprit humain si vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Osiris
Fondateur
Fondateur
Osiris


Masculin Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 381
Date de naissance : 18/06/1983
Age : 38
Localisation : Paris 9
Emploi/loisirs : Voyage astral , enquête paranormal , lecture , magie esoterisme
Date d'inscription : 10/03/2008

Témoignages de Faits et d'Engins Extraterrestres par des hauts gradés Empty
MessageSujet: Re: Témoignages de Faits et d'Engins Extraterrestres par des hauts gradés   Témoignages de Faits et d'Engins Extraterrestres par des hauts gradés Icon_minitimeJeu 13 Mar - 17:46

Je pense que le secret a été renforcé car ce qui serait révélé détruirait totalement l'économie qui a été élaborée par certains capitalistes dans ce pays il y a longtemps pour les maintenir, eux et leurs corporations, d'ici à l'éternité. Je pense que l'industrie pétrolière a des intérêts spéciaux à maintenir sa position (prédominante, Ndt), sans se soucier de la pollution et des effets désastreux qu'elle a pu produire et continue de produire.

Je pense que ce avec quoi nous sommes en train de traiter, c'est avec certains dispositifs électromagnétiques qui sont alimentés par des sources que nous ne comprenons pas encore très bien - bon, nous n'en faisons certainement pas une grande publicité. Mais, ces dispositifs généreraient une énergie gratuite. Et l'énergie gratuite ferait paniquer les corporations. Je pense que le gouvernement panique au sujet de cela...

Mais à un moment donné on devra partager cette information qui nous permettra d'avoir de l'énergie gratuite. Le gouvernement sait tout cela. C'est de la folie de leur part d'essayer de nous faire passer pour des imbéciles et de dire que cela ne peut pas se passer. Cela peut se passer.

La question était, "Est-ce que j'avais entendu que nous avions certaines fois détecté des signaux qui ne pouvaient pas être identifiés ou que, s'il pouvaient être identifiés, ils provenaient d'étranges engins qui, peut-être, nous avaient mis sous surveillance ?" Oui, j'ai entendu cela. J'ai entendu cela de la part d'au moins cinq ou six rapports qui provenaient de Bluebook. En fait, plusieurs rapports provenaient des radios des pilotes...

Merle Shane McDow US Navy Altlantic Command, octobre 2000

M. McDow est entré dans la Navy en 1978 et a obtenu une autorisation top-secret, Special Compartmented Intelligence (SCI) avec une "Zebra Stripes". Il fut assigné au "Atlantic Operational Support Facility, Atlantic Command, puis sous les ordres de l'Amiral Trane. M. McDow était présent lorsqu'un OVNI fut détecté sur radar et vu visuellement par des pilotes, remontant et descendant à grande vitesse la côte Atlantique. Le Centre de Commandement fut mis en alerte Zebra et l'Amiral Trane a donné l'ordre de forcer l'OVNI à atterrir. M. McDow a raconté les menaces, les intimidations et la confiscation du journal de rapports qui ont suivi l'événement.

...Et le système d'alerte avancée - je crois que cela provenait d'une base de l'Air Force au Groenland ou à Nova Scotia à ce moment - a dit que nous avions un contact avec un objet volant non-identifié qui était entré dans notre espace aérien...

Et en l'espace de quelques minutes l'Amiral Trane s'est précipité au Centre de Commandement, dans sa baraque qu'il avait juste sous la Mezzanine là-bas et la première chose que l'Amiral Trane voulut savoir, c'était combien de contacts nous avions, où ils se situaient, dans quelle direction ils allaient et est-ce que les Soviétiques répondaient. Parce-que nous savions que ce n'était pas les Soviétiques qui pénétraient notre espace aérien. Cela avait été vérifié depuis le début.

À ce moment, lorsque l'Amiral Trane a découvert que ce n'était pas les Soviétiques et qu'il voulait savoir si les Soviétiques répondaient aussi à cette menace, ce fut à ce moment qu'il donna l'autorisation à deux avions d'aller voir ce que c'était. Et c'est alors qu'a commencé la chasse le long de la côte est de l'Atlantique. On a envoyé des avions depuis le Groenland jusqu'à la NAS (Naval Air Station) Oceana. Cet objet, nous l'avions sur radar - cet événement a duré presque une heure. Vous pouviez entendre les voix des pilotes en direct depuis le Centre de Commandement. Ils avaient une confirmation visuelle de l'objet et ils ont fait des descrïptions de l'objet. Les pilotes ont pu à certains moments s'approcher et ont pu constater que l'objet n'était pas un avion auquel nous étions familiers - c'était rien de ce que nous ni les Soviétiques nous avions. Cela a été déterminé très rapidement. Ce véhicule ou ce je ne sais quoi qu' ils chassaient avait un vol très erratique, il montait et redescendait la côte, volant très rapidement...

Une minute il était ici et la minute suivante, bam, il était plusieurs centaines de miles plus bas sur la côte, jouant au chat et à la souris...

Les photographies que nous avons reçues plus tard au Centre de Commandement provenaient des premières rencontres que les avions avaient eu avec l'objet au nord de la côte Nord Américaine. Ils ont pu s'approcher d'assez près pour prendre quelques photographies qui ont été amenées plus tard au Centre de Commandement...

Ce qui a réellement embêté l'Amiral Trane, ce qui l'a rendu perplexe, c'était que cette chose avait le contrôle absolu de la situation et qu'elle pouvait être n'importe où en l'espace de quelques secondes. Une minute on était proche de lui au large de la côte du Maine, et la minute suivante c'était à Norfolk, cap au sud en direction de la Floride. Et c'était tout ce que nous pouvions faire, regarder cette chose au radar [avec le système d'alerte avancée, Ndt] montant et descendant la côte, pendant toute la journée.

L'Amiral Trane et son staff étaient très concernés au sujet de cela, ils en disaient le moins possible. Ils étaient très impliqués, spécialement après avoir découvert que ce n'étaient ni les Russes ni nous et que personne d'autre, d'après ses connaissances, n'avait la technologie pour construire un tel engin pouvant bouger si facilement et si rapidement. Je me souviens distinctement regardant la mezzanine et voyant juste le chaos complet du fait de leur incapacité à garder un œil sur cette chose, peu importe ce que c'était.

L'OVNI bougeait si erratiquement et si rapidement le long de la côte... Ils essayaient d'alerter le plus de commandements possibles le long de la côte pour pister cette chose ou faire décoller un avion. L'Amiral Trane ordonnait le décollage d'avions le long de toute la côte est pour essayer d'intercepter cette chose et la forcer à atterrir. C'était clair qu'ils voulaient la récupérer, la forcer à atterrir, par tous les moyens possibles.

L'ordre a été donné par l'Amiral Trane de forcer cet objet à atterrir, par n'importe quel moyen...

Lorsque cet événement fut terminé, celui que je viens de vous expliquer, l'objet que nous avions chassé tout le long de la côte est a mis le cap au-dessus de l'Atlantique, au-dessus des Açores. Je me souviens de les avoir entendu dire qu'il était monté selon un angle de 66 degrés lorsqu'il s'était approché des Açores, il est juste monté selon un angle de 66 degrés, sans ralentir, quitta l'atmosphère et partit dans l'espace. C'est juste parti dans l'espace et c'est parti comme ça [claquement de doigts]. Je veux dire, cela a quitté totalement l'atmosphère. On parle de quelque-chose ayant parcouru des milliers de miles en l'espace d'un clignement d'œil et c'est parti comme ça, laissant les gens stupéfaits. "Gee whiz, qu'est-ce que c'était ?"

C'était en quelque sorte comique de voir comment la grande puissance militaire des Etats-Unis fut mise à genoux par quelque-chose dont ils n'avaient aucune idée de quoi il s'agissait, d'où cela provenait et où cela allait. La seule chose qu'ils tenaient pour certaine, c'était que ce n'était pas les Russes et ils étaient très inflexibles sur cette découverte...

"Ces deux messieurs ont commencé à me questionner sur cet événement. Ils étaient assez brutaux au sujet de cela, pour être honnête avec vous. Je me souviens levant les mains et disant, "Attendez une minute, messieurs. Je suis de votre côté. Juste une minute." Parce-qu'ils n'étaient pas très sympathiques, ils étaient très intimidant et ont été très clairs sur le fait que rien n'avait été vu ou entendu, rien ne devait quitter ce building. "Vous ne devez rien dire au sujet de cela à vos collègues. Et à l'extérieur de la base, vous devez juste oublier tout ce que vous avez vu ou entendu concernant cela. Cela ne s'est jamais produit..."

Vous avez l'impression qu'ils pourraient vous faire mal physiquement si vous parlez, bien qu'à ce moment ils ne le montraient pas encore et ne me menaçaient pas directement. Vous pouvez juste dire par le ton de leur voix qu'ils sont en fait en train de vous dire, "Hey mon pote, fait ce que je dis ou sinon..."

Si cet objet avait été hostile et s'il avait voulut lâcher des armes ou nous lancer des missiles ou n'importe quoi d'autre, cela aurait été très facile pour eux de le faire. Il n'y avait aucune ambiguïté là-dessus. Nous n'avions rien à l'époque qui pouvait rivaliser avec cet objet. Car il pouvait se promener dans notre espace aérien librement et il pouvait faire ce qu'il voulait. Nous ne représentions aucune menace pour lui. C'était absolument évident. Je pense que l'Amiral Trane était conscient de cela et il était effrayé. En un mot je dirais même qu'il était complètement terrifié...

Je dirais que les installations qui avaient cet OVNI sur le radar - il y en a cinq dont je suis sûr, allant du Groenland jusqu'en Floride, et peut-être y en avait-il d'autres que je ne savais pas. Je sais cela car l'Amiral Trane donnait des ordres à la NAS Oceana, "Lançons des avions de là-bas, envoyez des chasseurs." Il en a envoyé depuis la base de l'Air Force de Dover, depuis Patuxent River, au Maryland et depuis le terrain de Cecil en Floride...

A bientôt
_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignages de Faits et d'Engins Extraterrestres par des hauts gradés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde-Paranormal :: L'UFOLOGIE :: Discutions Générales Autour du Phénomènes OVNIS-
Sauter vers: